Personne de confiance

 

La loi vous offre la possibilité de désigner une « personne de confiance » qui peut être un parent, un proche ou un médecin traitant. La personne de confiance peut être (ou non) différente de la personne à prévenir que vous avez désignée lors de votre admission dans l’établissement.

Cette personne, que vous pourrez révoquer à tout moment, vous accompagne tout au long des soins. Elle pourra assister aux entretiens médicaux et vous aider à faire connaître vos souhaits. Dans le cas où votre état de santé ne vous permet pas de prendre de décision, l’équipe hospitalière consultera votre personne de confiance avant toute intervention importante. Celle-ci s’exprimera en votre nom, et les précisions ainsi recueillies orienteront les médecins dans les choix thérapeutiques.

Télécharger la plaquette de la présentation de la personne de confiance du ministère de la santé